Linkedin Centre Ayurvédique Ayurda Marseille Facebook Centre Ayurvédique Ayurda Marseille

Qu’est ce que l’Ayurvéda ?

Présentation et définition générale

Publié le 23 mars 15 par ayurda dans L'Ayurvéda | 1 031 vues

Au centre Ayurda, à Marseille, lors d’une consultation en Ayurveda, Dr Isabelle Salmona vous amènera à comprendre les fondements de l’ayurvéda et vous aidera à tirer tout bénéfice de cette aide précieuse par son écoute et un suivi personnalisé .

L’ayurvéda est une médecine holistique, système de guérison qui inclut le domaine culturel de l’Inde et s’occupe du corps, du mental et de l’esprit; elle inclut psychologie et spiritualité.

Médecine alternative, l’ayurvéda est une science de la vie; le terme vient du sanskrit : « ayur »: vie, longévité; et « véda » : connaissance, sagesse.

Les racines de l’ayurveda datent de l’époque védique, plus de 5000 ans, les védas étant les écrits de base; son enseignement est alors oral, communiqué aux grands sages Himalayens, les Rishis.

A l’origine de l’ayurveda est le Shankya, enseignement de base des Rishis, science spirituelle védique reposant sur la cosmologie, la philosophie et la psychologie; elle représente l’univers et fournit des expériences à la conscience, qui existe pour permettre l’expérience.
La conscience, appelée « purusha », serait la fondation des 24 principes cosmiques, ou tattvas, dont le 1er est « prakriti », nature primordiale. Prakriti est la manifestation fournissant des expériences au purusha, entrainant maitrise et compréhension de notre véritable nature.

Nos émotions et nos pensées sont des objets de perception, faisant partie du monde matériel tel que l’égo; ors, pour détruire la souffrance il faut nier l’égo et calmer le mental, en allant au delà de ses peurs, désirs, colères ou émotions,en suivant des valeurs éthiques, honnêteté, humilité et non violence.
La connaissance de soi est la base de la psychologie ayurvédique. Le côté physique de l’ayurveda nous enseigne que nous ne sommes pas le corps, mais que celui ci est un outil ou véhicule pour l’expression de la conscience; nous devons lui donner les soins objectifs dont il a besoin pour rester en bonne santé. Tout ce qui est autre que le soi intérieur, est déviation ou « vikriti », perturbation ou maladie.
ayurveda-marseille
Le rôle du praticien en ayurvéda consiste non seulement à aider les sujets à se connaitre et à vivre en harmonie avec eux mêmes et leur environnement, mais aussi à les responsabiliser dans la recherche de la santé, du bien être et de l’équilibre physique, mental et spirituel.
Prakriti, notre nature primordiale, est composée de 3 qualités fondamentales, ou « gunas » (ce qui unit ) : rajas (désir, imagination erronée, action, passion), tamas (ignorance, inertie), sattva (perception de la réalité, connaissance, pureté); notre mental contient chacun des gunas.

Rajas et tamas provoquent la maladie, sattva a un effet harmonisant. Nous devons déterminer la nature de base du patient, prakriti, qui, équilibrée apporte la santé, déséquilibrée entraine la maladie, vikriti. Le but sera de restaurer la nature de base et vivre en harmonie avec elle.

La 1ere consultation consiste à déterminer le prakriti, humeur biologique ou dosha du patient, en 3 étapes principales: observation, toucher et questionnement.
Vata, pitta et kapha, sont les doshas ou types biologiques responsables de notre constitution physique; leurs formes subtiles sont prana, tejas et ojas, essences vitales de notre nature.
Prana, adaptabilité mentale, volonté de vivre.
Tejas, intelligence, raison et clarté.
Ojas, force mentale, courage, patience et stabilité.

Vata : personnes dont les qualités physiques et émotionnelles sont liées aux éléments air et éther.
Elles sont actives, mobiles, infatigables et énergiques, ont un métabolisme rapide, souvent minces de musculature peu développée, ont des articulations qui craquent, une peau sèche, veines visibles; elles ont un sommeil, une alimentation et des habitudes irréguliers; elles sont instables et impatientes mais de caractère souple, savent s’adapter, mais souvent anxieuses et stressées.

Pitta : personnes dont les qualités sont liées au feu. De stature moyenne avec un plus grand développement musculaire que les vata, elles ont une peau douce et chaude et transpirent souvent excessivement. Leurs désirs sont intenses, le sommeil modéré, parlent fort avec passion et dominent souvent; extravertis, maitrisent habituellement leurs émotions, mais peuvent devenir coléreux et critiques si en proie au stress; elles sont décidées, ambitieuses, agressives et déterminées, perspicaces et compétitrices.

Kapha : personnes dont les qualités sont liées à l’eau et à la terre. De constitution lourde, solide, elles grossissent facilement, ont une musculature trés développée, une peau épaisse lisse, grasse et peu ridée. Leur appétit est faible ou modéré, leur digestion lente, elles aiment les bons petits plats et la nourriture recherchée. Leurs mouvements sont lents et méthodiques, elles sont très endurantes, mais paresseuses et léthargiques, sont enclins à dormir trop d’un sommeil lourd.
Elles préfèrent les environnements familiers et les traditions.

Nous avons tous des caractéristiques vata, pitta et kapha à des degrés divers, avec un élément dominant qui sera notre dosha principal. Le praticien ayurvédique détermine chaque type ou combinaison de dosha, parmi les 7 constitutions possibles : vata, pitta, kapha, vata-kapha, vata-pitta, pitta-kapha, ou vata-pitta-kapha.
Puis il déterminera si le dosha opère dans un état normal ou anormal, déséquilibré, suite à des conditions environnementales et alimentaires qui les altèrent; s’ils sont perturbés, la nature fondamentale peut l’être aussi, (par exemple si vata est altéré on peut manifester des caractéristiques vata même si la nature dominante est pitta), d’où l’intérêt et la complexité de la consultation ayurvédique qui saura faire la différence, en déterminant le prakriti, les causes d’altération, les symptômes et troubles et les remède pour rééquilibrer.