Linkedin Centre Ayurvédique Ayurda Marseille Facebook Centre Ayurvédique Ayurda Marseille

Alimentation Ayurvédique

Publié le 6 avril 20 par ayurda dans L'alimentation | 226 vues

Le concept de régime alimentaire ayurvédique est basé sur le goût de la nourriture (Rasa), l’effet sur l’organisme pendant le processus métabolique (Virya) et le résultat final du processus de la digestion (Vipaka).

La nourriture sucrée par exemple a un effet refroidissant à l’intérieur de l’organisme et donc augmente sa puissance et alimente le corps.

La nourriture piquante de sa part génère de la chaleur qui ôte la puissance à l’organisme.

Il est très important de connaître les saveurs des aliments que vous consommez habituellement pour choisir la nourriture correcte qui équilibrera votre santé physique et votre conscience.

Vous devez catégoriser la nourriture d’après sa saveur pour être en mesure de juger facilement quels aliments sont bons et mauvais exactement pour votre type corporel (prakriti).

Comment reconnaître la saveur ?

La saveur sucrée

La nourriture sucrée est reconnue par le fait qu’elle se colle à la cavité buccale en donnant un sens de satisfaction et plaisir corporel, ainsi qu’un sentiment agréable pour les organes de la vue.

ex/   Bananes, cantaloups, dattes, figues, mangues, melons, prunes séchées, betterave, carottes (cuites), concombres, olives, patates, bœuf, porc, saumon, amandes, noix de cajou, noix de coco, graines de citrouille, basilic, feuille de Laurier, carvi, cardamome, cannelle, coriandre, fenouil sauvage, menthe, noix de muscade, safran, estragon, vanille…

La saveur aigre

La nourriture aigre humidifie la bouche et provoque hérissement, engourdissement des dents, fermeture des yeux et plissement des sourcils.

ex/   Pamplemousse, citron, lime, raisin sec, tamarin, cornichons, tomates, pâtisserie, beurre, crème fraîche, yaourt, alcool, vinaigre, la plupart des aliments fermentés, jus de citron, jus de lime, ail, sariette…

La saveur salée

Le sel provoque plus d’humidité dans la bouche (augmente la salivation) et la sensation de brûlure dans les joues et la gorge.

ex/   Céleri, algues, thon, sel de table, sel marin, sel gemme, gomasio, sauce soya, sauce Tamari…

La saveur amère

La nourriture amère nettoie la bouche et détruit les organes gustatifs

ex/     grande bardane, légumes-feuilles (chou frisé, chou vert, pissenlits, aubergines, artichaut , graines de sésame, huile de sésame, café, chocolat noir, cumin, fenugrec, safrane, curcuma…

La saveur piquante

La saveur piquante stimule le bout de la langue, provoque une irritation, stimule des sécrétions des yeux, le nez et la bouche, ainsi que la sensation de brûlure dans les joues. ex/ Piments, ail, poireaux, oignons, chou rave, feuilles de moutarde, radis, navets, épinards crus, sarrasin, épeautre, graines de moutarde, la plupart des épices, notamment poivre noir, cardamome, poivre de Cayenne, clous de girofle, gingembre, asafoetida, graines de moutarde et paprika.

La saveur acre

La saveur âcre rend la langue moins active (réduit la capacité de perceptions gustatives) et entrave le passage par la gorge.  ex/ Pommes, bananes (vertes), myrtilles rouges, grenade, germes de luzerne, avocat, brocoli, chou de Bruxelles, chou, carottes (crues), chou-fleur, haricots verts, laitue, petits pois, pommes de terre, la plupart des légumes crus, pâte (de blé), seigle, la plupart des légumineuses sont de saveur âcre, pop-corn, poulet, viande , basilic, feuille de laurier, carvi, coriandre, fenouil, fenouil sauvage, marjolaine, noix de muscade, origan, persil, graines de pavot, romarin, safran, curcuma, vanille.

Si vous êtes de type Kapha, vous pouvez choisir plus d’aliments de saveur piquante, âcre et amère . Soyez prudents avec les aliments de saveur sucrée, aigre et salée.

En général, on peut dire que 2/3 de vos repas quotidiens peuvent avoir une saveur piquante, âcre et amère et 1/3 de saveur sucrée, aigre et salée.

La saveur amère et âcre sont un bon choix pour le type Pitta,

2/3 du repas pouvant avoir une telle saveur et 1/3 – une saveur aigre, salée et piquante.

Les gens du type corporel Vata peuvent toujours consommer des aliments aigres et salés, notamment 2/3 des repas quotidiens, et 1/3 – des aliments de saveur piquante, amère et âcre.

Boire de l’eau chaude

En général, il est toujours préférable de boire de l’eau chaude toute la journée, d’une quantité maximum de 150 ml à la fois.

Boire de l’eau chaude immédiatement avant de manger.

Respect des heures de repas – les repas doivent avoir lieu à des intervalles réguliers. La fréquence des repas quotidien dépend des particularités personnelles.

Vata peuvent manger trois fois par jour, un des repas pouvant être plus abondant.

Pitta peuvent manger trois ou quatre fois par jour, tous les repas devant être de la même quantité.

Kapha peuvent manger deux fois par jour en quantités égales.

Ne jamais manger, si vous n’avez pas faim. Ne forcez pas votre organisme à accepter de la nourriture si vous n’avez pas faim.

Consommez plus d’aliments cuits que crus. Comme règle, nous recommandons que 70 % de la nourriture du régime quotidien soit cuite et 30 % – crue.

Des types et des pratiques différents de jeûne au moins une fois par semaine contribuent à maintenir ou réduire le poids en fonction de prakriti et vikriti (voir selon les conseils de votre praticien).

Mâcher la nourriture

– il est très important de prendre l’habitude de  bien mâcher la nourriture avant de l’avaler. La consommation trop rapide ou trop lente sont parmi les causes de la prise de poids.

La nourriture doit être mâchée au moins 32 fois.

Calme

– il est très important de manger calmement. La consommation rapide et l’inquiétude provoquent toujours des troubles digestifs dont le résultat est le gain de poids.

Consommation d’alcool limitée

Terminer le dîner avant 20 h.

Dormir suffisamment

– il faut que vous vous assuriez assez de sommeil pour contrôler votre poids. Il faut dormir au moins 7 à 8 heures.

Activités physiques régulières

– pour maintenir votre poids, vous devez pratiquer des activités physiques régulières.

Détox Ayurvédique

Il vaut mieux vivre en protégeant sa santé qu’en soignant les maladies

De nombreuses maladies résultent de l’accumulation de toxines dans le corps. Les substances nocives peuvent être absorbées de l’extérieur ou se produire dans le corps en tant que déchets issu du métabolisme.

La prévention des effets néfastes des toxines sur les fonctions normales du corps humain est essentielle pour avoir un mode de vie sain qui en effet consiste à privilégier une alimentation saine.

Suivre les lignes directrices de l’ancien système de santé de l’Ayurvéda vous aidera à équilibrer votre organisme et vous protéger des maladies.

Se lever avec le soleil

Il est important de commencer la journée avec le lever du soleil.

Le corps humain a une horloge du rythme biologique qui fonctionne selon les énergies de l’univers: l’énergie du soleil, de la lune et des autres planètes.

La digestion correcte et le métabolisme humain nécessitent de l’énergie influencée par l’énergie solaire. Il est donc extrêmement important de la maintenir en équilibre. Pour cela, il est recommandable de se lever entre 6h30 et 7h00 du matin.

Il peut être fait exception à cette règle pour les enfants, les personnes âgées et les personnes malades, les travailleurs de nuit et les femmes enceintes.

Boire de l’eau au levé

L’eau est le principal élément constitutif du corps humain qui est la base de tous les processus de la vie – elle dissout les nutriments, élimine les déchets, assure le métabolisme et constitue le milieu dans lequel toutes les réactions biochimiques s’effectuent.

Boire de l’eau «matinale» aide à éliminer la contamination du corps et à stimuler les fonctions des différents organes et systèmes sans exercer aucune pression sur eux.

Il est bon de commencer la journée en consommant au moins de 500 ml d’eau dans la matinée .

Sa température peut varier, mais elle ne doit pas être inférieure à la température corporelle ni dépasser 45 degrés.

Boire de petites gorgées d’eau, en respectant la règle selon laquelle vous devriez la «manger» plutôt que de la boire.

En ce qui concerne la conception de «l’eau comme nourriture» dans l’Ayurvéda, il est conseillé de suivre plusieurs règles.

Il ne faut jamais boire d’eau pendant les repas!

Boire de l’eau pendant les repas empêche le bon fonctionnement du système digestif, car cela entraîne une rupture de l’équilibre acido-basique de l’estomac qui assure la dégradation et la bonne absorption des nutriments. Plusieurs biotoxines se forment à cause de la gestion incorrecte.

Il faut suivre la règle qui exige de boire de l’eau 1 heure avant et 1 heure après les repas.

Il ne faut pas boire d’eau froide.

Il ne faut jamais boire plus de 150 ml en une seule fois.

Il peut être fait exception à cette règle pour les deux cas suivants: la quantité de l’eau «matinale» et de celle qui se boit 1 heure après les repas.

Il ne faut pas oublier que l’eau constitue la nourriture principale pour le corps. Si vous la buvez correctement, le risque de formation de toxines et de problèmes de santé diminue considérablement.

Il est important de boire de l’eau en quantité suffisante tout au long de la journée.

Un régime alimentaire qui contient trop d’eau ou très peu d’eau peut causer des perturbations des fonctions excrétrices de l’organisme comme la miction, la défécation et la sudation.

Les personnes en bonne santé doivent boire de l’eau en quantité suffisante en fonction du poids et de la saison.

Manger régulièrement

Si vous mangez plus de légumes chauffés, cuits (légumes rôtis, cuits à la vapeur, grillés, rôtis au four ou cuits) et autres produits végétaux, mangez-les plus souvent et de plus petite quantité.

Si la viande ou les aliments riches en protéines sont prédominants dans votre alimentation, vous devriez manger plus rarement.

Manger moins

Si votre petit-déjeuner, déjeuner et dîner comprend de petites quantités de nourriture, vous maintiendrez le bon fonctionnement métabolique de votre corps sans rétention de toxines.

L’heure du dîner doit toujours être avant 20h00.

Si vous prenez le dernier repas de la journée avant 20h vous faciliterez ainsi votre digestion correcte en temps opportun.

Manger de la bonne nourriture

Chaque aliment influence sur le fonctionnement des différents organes et systèmes. S’il est adapté aux besoins de l’organisme afin de maintenir et renforcer ses fonctions physiologiques normales, il contribuera au maintien de l’équilibre du corps et vice-versa – la «mauvaise» alimentation perturbera cet équilibre et entraînera de nombreux de problèmes.

Par exemple, il faut éviter de consommer de lait le matin au petit-déjeuner (il peut être fait exception à cette règle pour les enfants jusqu’à 4 ans et les personnes très âgées) et il est souhaitable d’éviter de manger des fruits le soir.

Manger des plats cuisinés par vous même

Il est recommandé de suivre une alimentation combinée comprenant des aliments crus et cuits

La consommation élevée de l’un ou l’autre type d’aliments peut entraîner des troubles digestifs.

Les légumes crus nécessitent beaucoup d’énergie pour être transformés

L’été est une bonne période pour manger des légumes crus et en hiver le régime alimentaire devra comprendre plus de cuit.

Combiner correctement les différents aliments

Par exemple, il ne faut pas mélanger le lait avec poisson ou fruits. Ils sont incompatibles et développent la formation de toxines dans le corps.

Manger toujours de la nourriture chaude et fraîche(pas conservée depuis plus de 48h)

Il faut, chaque fois que cela est possible, manger de la nourriture chaude et fraîche. Les aliments chauds contiennent moins de toxines, puisqu’ils sont faciles à digérer.

Éviter de changer la nourriture très souvent

Le mode de vie actuel nous permet de consommer chaque jour de différents types d’aliments, ce qui n’est pas une bonne pratique. Le corps a besoin de suivre un certain ordre pour fonctionner correctement, il est donc nécessaire d’éviter les changements alimentaires fréquents et inutiles.

Soyez prudents avec l’alcool

La consommation d’alcool n’est admise que pour les personnes en bonne santé et il est recommandé de consommer rarement et en petite quantité

La consommation excessive ou abusive d’alcool entraîne la formation de biotoxines et de graves problèmes de santé.

La consommation d’alcool est contre-indiquée pour les personnes malades, parce qu’elle peut augmenter ou aggraver les symptômes et peut entraîner des effets secondaires.

Gardez votre corps propre

Le brossage des dents régulier, le nettoyage de la langue et du corps est le meilleur moyen de garder votre corps exempt de toxines.

Pratiquer un exercices physiques réguliers

La pratique d’une activité physique joue un rôle important dans l’élimination des toxines et le maintien du corps en bonne santé et en forme. L’exercice physique régulier est très bénéfique pour le fonctionnement normal des différents organes et systèmes, il apporte de l’énergie et tonifie.

L’activité physiques doit être personnalisée en fonction des caractéristiques individuelles de la personne – force et endurance, présence/absence de maladies, etc.

Respecter les besoins naturels du corps

Il ne faut en aucun cas réprimer les besoins naturels comme la miction ou la défécation, car cela pourrait entraîner de la rétention de toxines dans votre corps.

Bien Dormir

Le sommeil est le moment où tous les toxines s’éliminent au maximum du corps. Dormir suffisamment permet à votre organisme de mener à bien cette tâche vitale.

Penser positivement

Il faut essayer d’être ouvert, compatissant et compréhensif envers les autres – vous garderez ainsi votre conscience pure.

Il faut essayer de vous calmer l’esprit avec de bonnes pensées avant de s’endormir afin de se réveiller le matin rempli d’énergie positive, d’un esprit «pur» et d’un corps pur.

Conseils pour débarrasser le corps des toxines

Un jour de jeûn de temps en temps

Vous pouvez choisir un jour de la semaine très utile à la fois pour perdre du poids et pour améliorer le métabolisme, ainsi que pour corriger un certain nombre de troubles liés aux fonctions digestives et excrétrices de l’organisme.

Exercice physique régulier

Les exercices physiques réguliers, adaptés à vos caractéristiques et à vos forces, aideront votre corps à éliminer les toxines accumulées, en stimulant et renforçant les processus vitaux de l’organisme.

Il faut bénéficier dans la mesure du possible de toute l’énergie solaire pour la détoxication de l’organisme. Il faut éviter une exposition directe au soleil plus de 20 minutes pour ne pas souffrir d’effets secondaires provoqués par les rayonnements solaires.

Bain de vapeur et sauna sec

La pratique régulière du sauna sec ou du bain de vapeur permet d’éliminer les toxines par l’organe le plus grand du corps humain (la peau).

Thés et tisanes

L’utilisation régulière de tisanes de plantes et epices aide à nettoyer le corps.

Divers massages

Les différents types de massages aident à favoriser la bonne circulation sanguine et facilitent le processus d’élimination des toxines.

Exercices de respiration

La respiration profonde est une très bonne technique pour ouvrir les canaux d’énergie dans le corps qui sont bloqués par les toxines. Pratiquer quotidiennement des exercices de respiration permettrait de nettoyer le système énergétique.

Des pratiques utiles qui permettent à tous de vivre plus longtemps et en meilleure santé

– Il ne faut jamais se laver la tête avec de l’eau chaude! Dans cette partie du corps sont situés les organes sensoriels: yeux, oreilles, nez et langue et l’eau trop chaude peut avoir des effets néfastes sur leur fonctionnement. Il est recommandé que la température de l’eau soit d’environ 25 degrés.

– Utiliser des produits cosmétiques naturels

– Éviter de regarder directement le soleil ou une autre source de lumière vive

De telles pratiques peuvent nuire à la vision. Il faut accorder une attention particulière au temps passé devant l’ordinateur, car cela pourrait causer de graves dommages aux yeux.

– Limiter l’utilisation de shampooings et de savons

Il est recommandé de limiter l’utilisation du savon, du gel douche ou du shampooing à une fois par semaine au maximum. L’utilisation permanente de savons enlève les graisses de la peau et peut l’endommager. En principe, l’eau chaude suffit pour nettoyer la peau, sauf si vous avez de graves problèmes cutanés.

– Faire des gargarismes (rinçage de la bouche)

C’est une bonne pratique pour un nettoyage et détoxification de la gorge et la partie supérieure de l’œsophage, ainsi que pour le maintien d’une bonne santé gingivale. L’eau salée ou les mélanges spéciaux à base de plantes peuvent être utilisés à cet effet.

– Massage à l’huile ou thérapie ayurvédique abhyanga

La pratique régulière du massage abhyanga (thérapie avec de différents types d’huiles) aide à maintenir à la fois le corps et l’esprit en bonne santé.

– Éviter de prendre une douche après le repas

– Il faut s’habiller toujours au mieux en fonction de la saison.

Faire attention aux changements de saison

Soyez flexibles et adaptables aux changements saisonniers et aux modifications des températures. Cela signifie que vous devez apprendre à adapter vos habitudes alimentaires et le rythme de la vie quotidienne à la dynamique objective du monde environnant.

Éviter de dormir pendant la journée

Ne dormez jamais dans la journée sauf si le rythme de travail (travail de nuit) ou les conseils d’un spécialiste vous obligent de le faire.

– Manger à un rythme normal – ni très lentement ni très vite

Ne restez pas trop longtemps à table pour ne pas se laisser tenter par la nourriture.

– Éviter de prendre des médicament sans ordonnance et instructions d’un médecin ou d’un spécialiste

Respecter les recommandation du praticien et / ou medecin

Suivez attentivement toutes les instructions données par votre médecin et votre praticien. Lors de la consultation ou de l’examen partagez tous vos données médicales avec votre médecin traitant pour qu’il puisse établir un diagnostic précis et déterminer le traitement adéquat.

Apprendre à être patient et courageux dans chaque situation de vie…

Suivre les règles morales (dharma)

Aidez les autres.

Soyez compréhensifs et respectez les différences.